Les Caves du Nord

  • PARTAGER
Maisons-Laffitte_Les_Caves_du_Nord_2011_01
Spread the love

Situé tout au bout de l’avenue Albine, à l’opposé du château, les caves du Nord sont aujourd’hui un lieu de détente, de promenade et d’entrainement pour le jumping. Mais cette occupation des lieux est bien différente de ce qu’elle fut à l’origine, au milieu du XVIIème siècle, lorsqu’ils étaient appelée « l’entrée du Roy ».

Bref historique…

  • 1658

Le château et ses terres deviennent un marquisat et René de Longueil obtient l’autorisation de Louis XIV de clore le parc du château. Construit entre 1659 et 1670 par François Mansart, l’édifice se doit d’être à la fois monumentale et protecteur afin d’accueillir le Roi lors de ces chasses à Saint-Germain-en-Laye. Il s’agissait d’un ensemble constitué de deux portes, Sud et Nord, et de 6 pavillons répartis de part et d’autre des fossés centraux.

Plan de 1680
  • 1797

Le domaine de Maisons est mis en vente comme bien national et adjugé à Jean Lanchère qui procédera à la destruction de plusieurs pavillons.

  • 1804

Revente de l’ensemble au Maréchal Lannes

  • 1818

Acquisition du domaine de Maisons par Jacques Laffitte

  • 1911

Le 16 juillet, Charles Domergue, violoniste, compositeur et chef d’orchestre résidant dans le Parc, inaugure un théâtre de Verdure (théâtre en treillage) aux Caves du Nord. Construit à ses frais et élaboré selon les plans de l’architecte Emile Boursier, l’installation n’est utilisée que par beau temps et démolie en 1917, période peu propice à la distraction.

Le théâtre de verdure
  • 1933

L’ASP devient officiellement propriétaire des Caves du Nord. Afin que soit maintenue ouverte la porte dite « Porte du Nord » par laquelle transitent randonneurs, cavaliers, cyclistes et coureurs, elle s’acquitte tous les ans d’une redevance auprès de l’ONF (Office Nationale des Forêts).   

Le 6 juin, l’ASP fait inscrire l’ensemble à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

  • 1968

Depuis cette date, la carrière est louée au Jumping pour l’entraînement des chevaux de selle.

  • 1981

Les Caves du Nord sont classées en totalité auprès des Monuments Historiques (annulant et remplaçant l’arrêté de 1933).

  • 2006

Rénovation de la Porte Nord. La structure du bâtiment était menacée par l’absence de chapes d’étanchéité. Le budget initial était de 68 000 €. La DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et la Ville sont alors sollicitées et participeront chacune à hauteur de 17 000 euros.

La porte du Nord

L’état actuel des Caves du Nord

De cet ensemble monumental, il ne reste plus aujourd’hui que la carrière centrale, ses murs d’enceinte et les bastions qui la prolongent, la porte Nord que nous empruntons pour aller en forêt, le puits et un pavillon avenue Bourdaloue.

Ensemble en 1780 et 2020

Bien que les Caves du Nord soient un lieu très agréable, la végétation s’est considérablement densifiée aux abords de la carrière et il devenait urgent de sécuriser et de le mettre en valeur ce patrimoine architectural.

Un vaste projet de restauration

En 2019, et après un appel d’offres, l’ASP fait réaliser un diagnostic patrimonial préalable à la restauration générale des Caves du Nord par l’Atelier Monchecourt & Co. Ce diagnostic constitue une phase d’étude générale permettant d’établir une analyse historique du site, de dresser un état sanitaire complet et de proposer un programme de travaux. L’enjeu principal étant, fort de cet état des lieux exhaustif, de rénover et restaurer l’ensemble afin d’assurer sa pérennité.

Le diagnostic a révélé que les travaux d’entretiens réalisés au cours du temps sur les Caves du Nord ont permis la bonne conservation du site. Il a également permis de déterminer des priorités d’interventions pour les futurs travaux. Ces derniers devront répondre au besoin sanitaire de conservation du site (priorités d’interventions) ainsi que celui de valorisation du site classé Monument Historique dont l’histoire est indissociable de celle du Château de Maisons.

Conclusion de l’analyse sanitaire

Une fois la pérennité du site assurée par les travaux de restauration la mise en valeur du site classé Monument Historique a pour objectif de redonner à lire les tracés et vestiges subsistants mais imperceptibles. Cela se traduit par :

-un défrichage en pieds de maçonnerie afin de ménager des vues vers rempart et les portes,

– un projet de mise en valeur à travers une mise en lumière des éléments conservés,

– la mise en place d’une signalétique pédagogique sur l’histoire et la compréhension du site.

Afin de restaurer cet ensemble et à la vue du montant global estimer, l’ASP, établissement public administratif, est soumise au Code de la commande publique dès le premier euro dépensé et à ce titre, a obligation de procéder à une mise en concurrence lorsqu’elle souhaite acquérir des biens, faire réaliser des travaux ou bénéficier de prestations de service.

Par délibération prise lors du Conseil Syndical du 08 avril 2020, l’ASP a lancé la procédure de Marchés Publics pour la maîtrise d’œuvre de la réfection des Caves du Nord. L’ensemble des documents du Marché ont été transmis à la Préfecture, notre autorité de tutelle, courant juillet et l’annonce a pu être publié sur le site de la commande public. Trois dossiers de candidatures de cabinet d’architectes spécialisés ont été reçues. La Commission d’Appel d’Offre, composée de syndics de l’ASP s’est tenue le 16 juillet afin de désigner le titulaire du Marché.

Nous ne manquerons de revenir régulièrement sur ce passionnant sujet qu’est les Caves du Nord et nous vous tiendrons informer de l’avancé de la restauration !


Vous aimerez aussi
C215 : le Street art s'invite à Maisons-Laffitte

Du 12 septembre au 30 novembre, en ville et dans le Parc, vous pourrez observer les œuvres d’art

Lire l'article
L’urbanisme dans le Parc : tout ce qu’il faut savoir !

Il ne vous aura sans doute pas échappé que le Parc de Maisons-Laffitte est un environnement d’ex

Lire l'article
Le cheval dans le Parc : histoire et refonte du centre d’entraînement

A l'origine, la présence du cheval se résumait aux écuries du Château, conçues elles aussi par

Lire l'article