Cahier des Charges de Jacques Laffitte de 1834

Afin de préserver le caractère résidentiel du Parc et d'assurer la protection des réserves boisées, Jacques Laffitte définit, en 1834, un Cahier des Charges détaillé qui prévoit, à titre perpétuel, un certain nombre de servitudes.
Le Cahier des Charges établi par Jacques Laffitte en 1834 constitue encore aujourd'hui une obligation juridique pour les propriétaires dans le Parc.