Accueil     Contact      Plan      Infos légales 
Association syndicale du parc de Maisons-Laffitte
 

Le patrimoine arboré

Principaux acteurs du cadre privilégié dans lequel nous vivons, les  arbres du Parc constituent un patrimoine exceptionnel. Ce patrimoine nous a été légué. La mission de l’ASP est de le préserver.

 

En 1646, le patrimoine arboré du Parc se résume en deux grands axes perpendiculaires bordés d'une double rangée d'ormes et de tilleuls, l'un allant du château jusqu'aux Caves du Nord, l'autre constituant ce que nous appelons aujourd'hui l'avenue Églé. Á proximité immédiate de ces deux allées, on trouve des vignes et des jardins.

Le reste du domaine est constitué de garennes propices à la chasse, dont certaines sont plantées d'essences diverses. Vers la fin du XVIIIe siècle, une grande partie du domaine est d'ores et déjà boisée et un grand réseau d'allées cavalières s'étend dans le Parc.

Après avoir acquis le grand Parc en 1805, Lannes fait percer de nombreuses allées, notamment autour de la place Napoléon, créant ainsi une étoile simulant une croix de la Légion d'honneur. Il fait également effectuer, en divers points du Parc, des plantations de peupliers représentant la position des troupes françaises à la bataille de Montebello. Elles existaient encore au début du siècle.

Jacques Laffitte, qui rachète le domaine en 1818, continue la plantation de l'ancien parc de chasse, bordant d'arbres les nouvelles voies tracées sur d'anciennes pistes cavalières.

Au fil du temps et des modes, de nouvelles essences apparaissent sur nos avenues : marronniers, érables, pins, platanes.

Aujourd'hui, l’inscription du Parc aux sites et monuments naturels exige de l’ASP  une gestion rigoureuse de son patrimoine arboré. Celle-ci s’effectue dans un cadre contraignant :

  • Respect du plan de gestion établi avec l’ONF (Office national des forêts).
  • Demande d’autorisation auprès de la DRE (Direction régionale de l’environnement) lors d’abattages d’arbres tels que chênes, tilleuls, platanes, marronniers…
  • Contrôle de l’inspecteur des sites sur le maintien du patrimoine arboré : alignements, réserves et propriétés privées, car c’est l’ensemble du Parc, propriétés privées comprises, qui est inscrit aux sites.

Nous ne sommes donc pas les seuls décideurs en la matière et toute action, quelle qu’elle soit, résulte d’une longue concertation.

 

 


 

 
 
   

Site web réalisé avec Clic Premium - version 5 / © 1995-2017 innovation Partners, tous droits réservés.