Accueil     Contact      Plan      Infos légales 
Association syndicale du parc de Maisons-Laffitte
 

Historique

Sans l’influence d’illustres personnalités et de leur action en faveur du cheval et des courses à Maisons-Laffitte, notre Parc n’aurait pas aujourd’hui le même visage, la même allure, le même charme. L’héritage est de taille, à commencer par le nom de notre ville désormais associé au principal artisan de son identité hippique : Jacques Laffitte.

Le début de cette histoire revient au comte d’Artois, futur Charles X, qui achète en 1777 le château et les domaines de Maisons pour y regrouper ses chevaux. Rapidement, il met les courses à la mode en les organisant sur les prairies du bord de la Seine. Par suite de déconvenues financières, le domaine est cédé à plusieurs reprises. Puis les événements se succèdent dans le temps. Rappelons en les étapes essentielles :

• 1818
Le banquier Jacques Laffitte devient propriétaire du domaine. Son rêve, faire de Maisons « la cité du cheval » et « y fixer toutes les courses »

• 1828-1834
Organisation réussie des premières courses sur les prairies du futur hippodrome
Création de la Société d’Encouragement pour l’amélioration de la race chevaline en France
Création du Jockey Club

• 1865
Création par Joseph Ollier des paris mutuels

• 1878
Inauguration du champ de courses avec un programme de quatre courses, dont «Le Prix du Parc »

• 1886
Reprise de l’hippodrome par la Société Sportive d’Encouragement qui acquiert la ferme du château et le champ de courses, loue les terrains à l’ASP afin de développer les courses et le centre d’entraînement, de créer des pistes favorisant ainsi l’installation de nombreux entraîneurs

• 1897
Ouverture d’un raccordement ferroviaire menant à l’hippodrome

• 1902
Construction de nouvelles tribunes

 

Les années passent, avec leurs péripéties. Soutenus par une étroite coopération avec l’ASP, la Société sportive d’encouragement, plus tard la Société des Steeple-chases de France et aujourd’hui France Galop n’ont eu de cesse de préserver et de développer les infrastructures par un entretien constant, des rénovations et des constructions, particulièrement celles de nouvelles tribunes en 1972.


Ainsi, l’œuvre patiente de générations d’hommes animés par la passion du cheval, l’aventure, le rêve, la générosité ou l’intérêt sont-ils à l’origine d’un patrimoine inestimable dont nous sommes tous les garants aujourd’hui.

 

 


 

 
 
   

Site web réalisé avec Clic Premium - version 5 / © 1995-2017 innovation Partners, tous droits réservés.